Cyclicité des populations
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans

Domaines de présence  Up Page
Lynx
La cyclicité des populations de lynx en retard (ou en avance ?) sur celle des populations de lièvres est l'exemple classique d'étude des systèmes proies -- prédateurs. Le professeur Stenseth de l'Université d'Olso et ses collaborateurs ont démontré que la cyclicité des populations de lynx semble également être la conséquence des différents régimes climatiques rencontrés par cette espèce à l'échelle du continent. En effet les effectifs des populations lynx sont plus synchrones à l'intérieur des grandes unités géographiques, qu'entre ces unités elles-mêmes. D'un point de vue écologique, le climat joue ici le rôle de synchronisateur des populations.
Mais encore plus important, la structure génétique des populations de lynx suit le même patron, c'est-à-dire que les individus sont plus apparentés à l'intérieur des unités géographiques qu'entre elles. Le climat apparaît alors, d'un point de vue évolutif, comme un générateur de diversification génétique même en l'absence de barrières physiques entre les populations (divergence se produisant à l'échelle du millier d'années). C'est la première fois qu'il est montré un tel mécanisme de cette ampleur reliant à la fois la dynamique des populations, l'écologie et la génétique des populations de mammifères.
 
Des moules près du Pôle Nord
Est-ce le signe annociateur d'un réchauffement global, mais des colonies de moules ont été retrouvées sur les fonds marins à 1600 km du pôle nord. Il s'agit de moules bleues, qui se développent habituellement dans des eaux plus chaudes. Elles ont été découvertes dans la région de l'archipel norvégien du Svalbard, dans des eaux couvertes de glace la majeure partie de l'année. Ces moules, qui auraient 2 à 3 ans, n'ont jamais été observées dans cette région auparavant.
Geir Johnsen, professeur à l'Université de Trondheim, et l'un des experts qui ont trouvé les bivalves, considére leur présence à proximité du Svalbard comme un indicateur fiable du réchauffement de la planète. D'apres les scientifiques, l'Arctique subit un réchauffement plus rapide que n'importe quelle autre région à cause de l'émission de dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Modèle pour les biologistes
Ilkka Hanski est professeur de zoologie à l'Universite d'Helsinki. Il est considéré comme l'un des plus grands écologistes de sa génération dans le monde. En 2000, il a reçu le prix Balzan pour sa contribution fondamentale à la biologie des populations. Le professeur Hanski travaille depuis 35 ans sur différentes questions d'écologie.
Ses découvertes majeures portent sur la structure spatiale et la dynamique des populations. Au cours des quinze dernières années, ses contributions en biologie des métapopulations ont considérablement dynamisé ce secteur de recherche.
Son travail de recherche le plus remarquable sur le papillon Melitaea cinxia, qui vit sur les îles d'Aland (Finlande) est devenu un système modèle pour les biologistes des métapopulations. Ses travaux ont permis d'élucider des concepts clefs tels que le seuil d'extinction, les équilibres multiples, la dynamique qui se met en place suite à des changements environnementaux et le rôle de la consanguinité dans la dynamique des populations. Sa recherche a des implications concrètes sur la politique de conservation des espèces en voie d'extinction. Par exemple, son équipe a commencé à développer des outils pour la sélection de réserves naturelles (parcs nationaux) à Madagascar.
Jusqu'à présent, les algorithmes utilisés ne pouvaient pas s'appliquer aux situations réelles car ils prenaient en compte seulement un nombre très limité de paramètres.
Le 26 mai 2005, il a été nommé membre étranger de la socieété royale anglaise.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Finlande
BE Norvège
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir