Curamba
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
Après des années de recherches, l'archéologue péruvien Raul del Mar, découvre, dans la province d'Andahuaylas, à quelques kilomètres au nord-ouest de Kishuara, l'étonnante cité de Curamba. Perché à 4.300 mètres d'altitude, le site n'en finit pourtant pas d'attendre, au grand dam de son inventeur, un hypothétique sauvetage. On marche littéralement sur des milliers de céramiques !

Comprendre simplement  Up Page
Corridor inca
Situé dans un corridor tenu secret par les Incas, sur la route de Cusco et de Païtiti, la ville secrète des Incas, Curamba fut d'abord, à l'époque impériale, l'un des grands centres miniers du Tahuantinsuyu. Un millier de fours, utilisés pour la fonte de minerais de cuivre, d'argent et d'or rappelle encore l'activité industrielle de cette cité minière de trois mille habitants. Reliée aux cités incas de Sondor –également découverte par Raul del Mar-, de Cochacajas, d'Inkatambo, de Ccoriwayrachina, de Choquequirao, ou de Vilcabamba, Curamba constitua, après l'invasion espagnole, l'étape incontournable des Indiens rebelles vers Païtiti. Manco Inca, le prince courageux qui rendit sa fierté au peuple inca, l'utilisa pour échapper à Pizarro et semer la terreur dans le camp espagnol.

Domaines de présence  Up Page
Monde présent
Du pied de la monumentale Huaca del Sol, une magnifique pyramide à degrés de vingt mètres de haut, Raul del Mar et Thierry Jamin, un jeune archéologue français, s'interrogent : Curamba a-t-elle vu passer le fameux trésor des Incas, qui, selon la légende, fut transporté jusqu'à Païtiti ? Mais il ne reste de Curamba que des ruines et des centaines de momies, muettes, attendant dans une consternante indifférence, que les archéologues leur rendent un jour la parole…

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur
Il y a 3 000 ans, entre la Bolivie et l'Equateur, des artistes ont fabriqué cette céramique d'un être à gros crâne revêtu d'une combinaison.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Gran Païtiti
Marcogee
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir