Culture occulte
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
La patrie des dieux nordiques s'appelait Asgard.
 
Pensées occultées
Aujourd'hui, ce mot recouvre le plus souvent la magie noire ou les élucubrations de charlatans dépravés - voire les deux.
En réalité, "occulte" signifie tout simplement "caché". Ce terme est courant en astronomie, par exemple pour décrire un corps céleste qui en "occulte", ou en éclipse un autre.

Comprendre simplement  Up Page
L'Eglise hermétique
Des pans de l'existence et des croyances de Léonard de Vinci évoquent des rites sinistres et des pratiques magiques, pourtant il recherchait par-dessus tout la connaissance. or elle avait été "occultée" dans une large mesure par la société - et notamment par une organisation omniprésente et puissante.
Dans l'Europe renaissante, l'Eglise condamnait toute expérimentation scientifique et prenait des mesures draconiennes pour réduire au silence ceux qui exprimaient publiquement leurs visions hérétiques ou personnelles.

Domaines de présence  Up Page
Travaux occultes
Cependant, Florence, où Léonard est né et a grandi - c'est à cette cour qu'il a commencé sa carrière - était le berceau d'une nouvelle vague de connaissance. Or cela s'expliquait entièrement par le fait que la ville était un havre de paix pour nombre d'occultistes et de magiciens influents.
Les Médicis, premiers clients de Léonard, famille régnante de Florence, encourageaient activement les travaux occultes et finançaient même des savants pour qu'ils recherchent et traduisent certains manuscrits perdus.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Hermès Trismégiste
Les croyances qui prédominaient dans le mouvement occulte florentin étant l'hermétisme, qui doit son nom à Hermès Trismégiste, le grand - sinon légendaire - sage égyptien dont les ouvrages présentent un système magique cohérent.
L'élément le plus important de la pensée hermétique pose que l'homme est, dans un sens, littéralement divin ce concept menaçait la main mise de l'Eglise sur les cœurs et les esprits des fidèles, aussi était-il voué à l'anathème.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Encyclopédie de l'Inexpliqué Richard Cavendish / J. B. Rhine / Jacques Bergier
Révélation des Templiers Lynn Picknett et Clive Prince
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Croyances hétérodoxes de Léonard
D'innombrables éléments suggèrent que les hermétistes étaient parfois de véritables hérétiques. Giodano Bruno (1584-1600), défenseur fanatique de l'hermétisme, rattachait ses croyances à une antique religion égyptienne antérieure au christianisme ... et dont l'importance éclipsait ce dernier. Dans ce monde occulte florissaient - mais très discret par crainte de l'Eglise -, on retrouve, bien évidemment, des alchimistes. Eux aussi, sont victimes de nos préjugés modernes et passent pour des sots qui perdaient leur temps en cherchant à transmuter un métal vulgaire en or. En fait, derrière cette façade, les alchimistes sérieux se souciaient surtout d'expérimentation scientifique.
Il est établi que Léonard de Vinci fréquentait des occultistes éminents de toutes les disciplines, et les recherches sur la mystification du suaire de Turin ont révélé que l'image obtenue fut le résultat direct d'expériences "alchimiques".
En fait, nous sommes parvenus à la conclusion que la technique photographique était l'un des grands secrets de l'alchimie.
 
Fascination pour Jean-Baptiste
Le Baptiste est un personnage important dans les toiles de Léonard de Vinci, mais ne fut-il pas le précurseur et le cousin de Jésus ?
Contrairement aux autres artistes, Léonard de Vinci ne suggère pas que Jean-Baptiste était inférieur à Jésus. Dans sa Vierge aux rochers, l'ange désigne Jean, qui bénit Jésus et on l'inverse.
Dans l'Adoration des Mages, les personnages sains, normaux vénèrent les racines du caroubier - l'arbre de Jean -, et non l'insipide Vierge ou son enfant.
Dans La Cène, un index levé est dressé devant le visage de Jésus d'une manière qui ne suggère ni le soutien ni l'amour, il semble, au contraire, dire de façon directe et menaçante: "Souviens-toi de Jean".
Quant à cette œuvre dont on sait moins qu'elle doit lui être également attribuée, le suaire de Turin, elle renferme le même symbolisme: la tête d'un "décapité" est posée "sur le corps d'un crucifié". L'idée qui se dégage de tout cela est que, dans l'esprit de Léonard de Vinci, Jean-Baptiste était supérieur à Jésus.