Cuba
Informations générales
Institution
Embargo américain
Géographie
La guerre anticoloniale cubaine
Culture
Aromes & Saveurs
Références
Agriculture
Energies
Matières premières
Population par ville
by Pepe ©
Accueil Arborescence Page précédente



Informations générales  Up Page
Aperçu
Population: 11 205 000 habitants.
Superficie: 110 860 km2.
Point culminant: 1 974 m (Pic Turquino).
Capitale: La Havane.


Institution  Up Page
Sujet


Economie  Up Page
Embargo américain
Depuis 1960, les États-Unis soumettent l'île de Cuba à un embargo économique total. Cette politique — illégale, au regard du droit international — a pour but de dresser la population cubaine contre son gouvernement et de la pousser à le renverser. Bilan de ces 47 ans d'embargo: ils ont empêché le pays de décoller économiquement, et donc de devenir un modèle attractif pour ses voisins, mais ils ne sont pas parvenus à diviser les Cubains. Le retrait progressif de Fidel Castro, du fait de sa maladie, n'a aucunement affaibli le soutien populaire d'un gouvernement que la propagande de Washington persiste à présenter comme une dictature.

En 2006, Cuba a souffert d'un manque à gagner de près de 4 milliards de dollars comme conséquence directe de cette politique brutale. Non seulement l'île des Caraïbes ne peut exporter aucun produit aux États-Unis, ni en importer d'ailleurs, mais elle n'est même pas autorisée à effectuer des opérations commerciales avec les filiales étasuniennes installées dans les pays tiers, en flagrante violation de la législation internationale. Cuba ne peut obtenir aucun crédit de la part des institutions financières internationales et se voit interdire l'utilisation du dollar dans ses transactions avec le reste du monde.
Aucun touriste états-unien ne peut se rendre à Cuba sous peine de sanctions extrêmement sévères pouvant atteindre 10 ans de prison et 150 000 dollars d'amende. Quant aux Cubains des Etats-Unis, depuis mai 2004, ils ne peuvent plus rendre visite à leur famille à Cuba plus 14 jours tous les trois ans à condition d'obtenir une autorisation du Département du Trésor et se voient réduire l'aide financière à 100 dollars par mois. En 2006, le nombre de voyages a diminué de plus de 50% par rapport à 2003.

La levé de l'embargo américain
Le 13 avril 2009, Barack Obama a effectué un premier pas constructif à l'égard de Cuba en annonçant la levée de certaines restrictions affectant les Cubains résidant aux États-Unis. Désormais, ces derniers pourront se rendre dans leur pays d'origine sans aucun obstacle et effectuer des transferts d'argent illimités à leurs familles. Le président états-unien tient ainsi sa promesse électorale et met un terme définitif aux sanctions économiques imposées par son prédécesseur George W. Bush en mai 2004.

Il s'agit du premier assouplissement significatif de la politique états-unienne à l'égard de La Havane depuis près de trente ans. En effet, en septembre 1977, le président James Carter avait levé les restrictions concernant les voyages pour les Cubains-américains. Mais en avril 1982, elles furent rétablies par son successeur Ronald Reagan. Ainsi, pour la première fois depuis 1982, les émigrés cubains, à l'instar des autres minorités résidant aux États-Unis, vont pouvoir se déplacer sans restrictions, mettant ainsi fin à une situation cruelle qui divisait les familles et violait les droits de la communauté cubaine.

Géographie  Up Page
Sujet


Histoire  Up Page
La guerre anticoloniale cubaine
Les Etats-Unis ont été historiquement l’ennemi acharné de l’indépendance et de la souveraineté de Cuba. En 1898, Washington est intervenu dans la guerre anticoloniale cubaine pour empêcher les Cubains d’accéder pleinement à l’autodétermination et a occupé le pays jusqu’en 1902. Par la suite, Cuba est devenue une espèce de protectorat dominé politiquement et économiquement jusqu’en 1958. A partir de 1959, les Etats-Unis ont tout tenté pour détruire la Révolution cubaine: attentats terroristes, invasion armée, menace de désintégration nucléaire, sanctions économiques, guerre politique, médiatique et diplomatique et subversion interne.

Culture  Up Page
Sujet


Arômes et Saveurs  Up Page
Sujet


Les références  Up Page
Réseau Pepe
ChallengeS
Energies dans le monde Ouvrage numérique
Réseau Voltaire
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).
AGRICULTURE Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Blé
(millions de tonnes)
Bois
(millions de mètres cube)
2,778 2,579
(2008)
Cacao
(millions de tonnes)
0,001 0,002
(2008)
Café
(millions de tonnes)
0,015 0,012
(2008)
Canne à sucre
(millions de tonnes)
34,7 11,6
(2008)
Coton
(millions de tonnes)
Maïs
(millions de tonnes)
0,309 0,363
(2008)
Millet
(millions de tonnes)
Oranges
(millions de tonnes)
0,297 0,389
(2008)
Orge
(millions de tonnes)
Pomme de terre
(millions de tonnes)
0,33 0,313
(2008)
Riz
(millions de tonnes)
0,692 0,368
(2008)
Thé
(millions de tonnes)
Vin
(millions de tonnes)
Bovins
(millions de têtes)
3,972 3,704
(2008)
Ovins
(millions de têtes)
2,614 2,361
(2008)
Porcins
(millions de têtes)
1,554 1,626
(2008)
Production halieutique
(millions de tonnes)
0,06 0,051
(2008)
ENERGIES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Production totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
6,634 5,085
(2008)
Consommation totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
10,239 9,480
(2008)
Consommation d'énergie par habitant
(tonnes équivalent pétrole)
0,919 0,847
(2008)
Production d'électricité
(milliards de kWh)
15,699 15,341
(2008)
_ dont énergie biomasse (résidus forestiers & déchets agricoles) (MWh) 3%
549 GWh
(2012)
_ dont énergie éolienne (vent, courant aérien) (MWh) 0,1%
23 GWh
(2012)
_ dont énergie de déchets non renouvelables (industriels & municipaux) (MWh)
_ dont énergie fossile (combustible naturel: charbon, pétrole, gaz naturel...) (MWh) 96,3%
17 700 GWh
(2012)
_ dont énergie géothermique (chaleur du sous-sol) (MWh)
_ dont énergie hydraulique (barrage, pompage-turbinage) (MWh) 0,85% 0,55%
(2008)
0,6%
111 GWh
(2012)
_ dont énergie marine (marée, vague, courant, hydrothermale) (MWh)
_ dont énergie nucléaire (fission ou fusion de l'atome d'uranium) (MWh)
_ dont énergie solaire (centrales photovoltaïques et centrales solaires thermiques) (MWh)
Consommation d'électricité par habitant
(milliers de kWh)
1,192 1,159
(2008)
1,638
Consommation totale d'électricité
(milliards de kWh)
13,273 12,968
(2008)
18,4 TWh
(2012)
MATIERES PREMIERES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Argent
(tonnes)
Bauxite
(millions de tonnes)
Charbon
(million de tonnes)
Charbon & lignite
(million de tonnes)
Cuivre
(millions de tonnes)
Diamant
(milliers de carats)
Etain
(tonnes)
Fer
(millions de tonne)
0,018 0,008
(2008)
Gaz naturel
(millions de mètres cube)
Lignite
(millions de tonnes)
Nickel
(millions de tonnes)
0,074 0,075
(2008)
Or
(tonnes)
0,5 0,5
(2008)
Pétrole
(millions de tonnes)
4,014
(2006)
Phosphates
(millions de tonnes)
Plomb
(millions de tonnes)
Potasse
(millions de tonnes)
Uranium
(tonnes)
Zinc
(millions de tonnes)
Réserves de gaz
(milliards de mètres cube)
70
(2006)
70
(2008)
Réserves de pétrole
(millions de tonnes)
102
(2006)
102
(2008)
POPULATION Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
La Havane
(1re ville la plus peuplée)
1 929 432
(1981)
2 201 610
(2002)
2 106 146
(2012)
Santiago de Cuba
(2ème ville la plus peuplée)
351 241
(1981)
423 392
(2002)
431 272
(2012)
Camagüey
(3ème ville la plus peuplée)
245 525
(1981)
301 574
(2002)
300 958
(2012)
Holguín
(4ème ville la plus peuplée)
186 943
(1981)
269 618
(2002)
287 881
(2012)
Guantánamo
(5ème ville la plus peuplée)
167 255
(1981)
208 145
(2002)
217 135
(2012)
Santa Clara
(6ème ville la plus peuplée)
173 397
(1981)
210 220
(2002)
211 925
(2012)
Las Tunas
(7ème ville la plus peuplée)
84 857
(1981)
143 582
(2002)
162 957
(2012)
Bayamo
(8ème ville la plus peuplée)
100 622
(1981)
144 664
(2002)
147 148
(2012)
Cienfuegos
(9ème ville la plus peuplée)
102 791
(1981)
140 734
(2002)
147 110
(2012)
Pinar del Río
(10ème ville la plus peuplée)
96 660
(1981)
139 336
(2002)
140 230
(2012)
Matanzas
(11ème ville la plus peuplée)
100 813
(1981)
127 287
(2002)
133 769
(2012)
Ciego de Ávila
(12ème ville la plus peuplée)
74 280
(1981)
106 225
(2002)
114 829
(2012)
Sancti Spíritus
(13ème ville la plus peuplée)
71 949
(1981)
98 283
(2002)
104 968
(2012)
Manzanillo
(14ème ville la plus peuplée)
87 500
(1981)
97 038
(2002)
98 904
(2012)
Cárdenas
(15ème ville la plus peuplée)
59 500
(1981)
80 832
(2002)
88 987
(2012)
Palma Soriano
(16ème ville la plus peuplée)
55 900
(1981)
76 179
(2002)
74 930
(2012)
Moa
(17ème ville la plus peuplée)
26 900
(1981)
57 652
(2002)
60 310
(2012)
Morón
(18ème ville la plus peuplée)
40 396
(1981)
53 551
(2002)
59 371
(2012)
Florida
(19ème ville la plus peuplée)
39 700
(1981)
53 847
(2002)
54 191
(2012)
Contramaestre
(20ème ville la plus peuplée)
22 200
(1981)
44 752
(2002)
47 132
(2012)