Cryopréservation
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
Des scientifiques annoncent, dans la revue Nature du 24 janvier 2002, avoir transplanté des ovaires de rats préalablement congelés. Roger Gosden et ses collaborateurs de l'Université McGill et du Centre Hospitalier de l'Université de Montréal ont utilisé la technique de cryopréservation d'organes.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
La cryopréservation imite la cryogénisation, vieux fantasme censé préserver par le froid des cadavres, jusqu'à ce que la médecine trouve un moyen de les ressusciter.

Domaines de présence  Up Page
Monde présent
Le principal obstacle, quand on congèle des organes, réside dans la formation de cristaux de glace entre les cellules. Ceux-ci provoquent des lésions de la membrane cellulaire et entraîne la mort des cellules. Afin de contourner le problème, les chercheurs ont placé les ovaires des rats dans une solution cryoprotectrice. En effet, les molécules cryoprototectrices fragmentent la glace qui se forme et limitent la croissance des cristaux.
Puis les chercheurs ont lentement congelé les ovaires avant de les mettre dans de l'azote liquide. Ils les ont ensuite décongelés et réimplantés dans d'autres rats, dont le patrimoine génétique était identique à celui des donneurs. Ceci, afin d'éviter les rejets.
Les ovaires avaient quelque peu perdu de leur efficacité, mais quatre des sept rongeurs ont repris une ovulation normale. Une femelle est même tombée enceinte.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur
On tente de greffer des reins, préalablement congelés, depuis plusieurs années. Sans succès. Selon le Docteur Gosden, la réussite de l'expérience vient du fait que les ovaires sont plus résistants que les reins et que le procédé de congélation est plus doux.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Source
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir
Cette technique permettrait de faciliter le stockage d'organes à long terme. Elle pourrait également être utilisée par des patientes sur le point de subir une chimiothérapie, susceptible de les rendre stériles. Celles-ci se feraient enlever un ovaire pour se le faire réimplanter plus tard. Mais, malgré la réussite de leurs travaux, les chercheurs sont conscients des difficultés qui restent à résoudre avant de passer à l'application sur l'homme.