Coraux d'eau froide
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Fonds marins
Parce qu’ils recèlent une vie marine très riche, les grands fonds sous-marins constituent un élément particulièrement important des écosystèmes océaniques. La diversité biologique qu’on trouve dans ces zones est aussi grande, sinon plus, que celle des grandes forêts anciennes du globe. Les grands fonds abritent une vie marine qui est particulièrement sensible à toute perturbation.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Grâce à de nouvelles technologies sous-marines, des chercheurs découvrent aujourd'hui un nombre croissant de récifs coralliens d'eau froide dans les mers et océans du monde entier, y compris l'Atlantique, le Pacifique, l'Océan indien et la Méditerranée.
Certains d'entre eux, tels que les différents récifs des plateaux continentaux de l'Atlantique Est qui s'étendent de la Norvège jusqu'à l'Afrique de l'ouest, sont collectivement plus vastes que leurs célèbres cousins des tropiques, tel la Grande barrière de Corail d'Australie.
Vivant dans des eaux d'une température de quatre à treize degrés Celsius, ils sont présents à des profondeurs de 200 à 1 000 mètres. Ce type de coraux peut toutefois croître à seulement 40 mètres de la surface jusqu'à des profondeurs abyssales de 6 300 mètres.
Il y a encore peu de temps, on pensait que les coraux d'eau froide se limitaient aux eaux de l'hémisphère nord, au large, par exemple, du Canada, de la Scandinavie et des Iles britanniques. De nouvelles études ont cependant souligné l'existence des récifs coralliens de ce type dans d'autres régions du monde, au large du Brésil, de l'Indonésie, de l'Angola et des îles Galápagos, l'Espagne, le Suriname et les Seychelles, pour ne citer que quelques exemples.

Domaines de présence  Up Page
Pêche destructrice
Les coraux d'eau froide croissent de façon extrêmement lente (soit dix fois moins vite que les coraux tropicaux d'eau chaude) et forment de superbes mais fragiles structures tridimensionnelles qui sont particulièrement vulnérables à toute atteinte physique, dont celle liée à l'utilisation du matériel de pêche commerciale en eau profonde. Quelques récifs en Atlantique Est ont déjà été détruits, alors que de nombreux autres ont été défigurés par le chalutage de fond.
 
Pourtant, les grands fonds sont menacés par la pêche : celle-ci est pratiquée avec des filets, ou chaluts, qui sont trainés sur le fond et détruisent tout sur leur passage. Cette pratique constitue une technique de pêche parmi les plus destructrices des écosystèmes marins. Elle cause des dégâts irréversibles sur des écosystèmes rares comme les coraux d’eau froide, mais aussi sur certaines populations de poissons et autres espèces marines. Les scientifiques ont déjà exprimé leur vive inquiétude quant à la destruction de ces écosystèmes encore largement inexplorés et plus de 1 000 d’entre eux ont signé, en février 2004, une déclaration commune demandant la mise en place d’un moratoire sur le chalutage des grands fonds.
L’arrêt du chalutage des grands fonds dans les eaux internationales constituerait une avancée scientifique et environnementale majeure. Une telle mesure permettrait de préserver une biodiversité considérable, qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies (UNGA) décrétant un moratoire sur le chalutage des grands fonds serait le moyen le plus immédiat d’assurer la protection à grande échelle des forêts de corail et des habitants des grands fonds. Un tel moratoire permettrait d’inventorier et d’étudier ces écosystèmes uniques et de mettre en place des régimes internationaux pour leur conservation et pour la gestion durable des pêcheries dans les grands fonds.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Greenpeace
Sea river
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir
De nombreuses espèces de poissons habitant soit à l'intérieur ou autour des coraux d'eau froide connaissent également une croissance plus lente et un taux de reproduction inférieur aux espèces vivant dans des eaux moins profondes telles que le hareng ou la morue.
Ces poissons des profondeurs, qui comptent dans leur rang l'hoplostète orange, la lingue bleue, le grenadier de roche, le sabre noir et quelques requins de profondeur sont de plus en plus menacés par les chalutiers qui abandonnent les lieux traditionnels de pêche pour exploiter des zones plus en profondeur où le poisson est plus abondant.
D'autres menaces découlent de la prospection et de l'exploitation de minéraux et d'hydrocarbures, de l'installation de réseaux sous-marins de câbles et de pipelines, ainsi que du rejet de déchets dans la mer.