Civilisation Amazonienne
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Découverte archéologique
Une découverte archéologique prouvant que l'homme occupait déjà le haut bassin amazonien il y a 4.000 ans vient d'être faite au sud de l'Equateur, dans la province Zamora-Chinchipe frontalière avec le Pérou, par des chercheurs français et leurs partenaires équatoriens, a annoncé l'IRD (Institut pour la Recherche et le développement).
Les travaux de l'IRD, grâce aux datations de fouilles d'un monument situé à la frontière du Pérou, et la découverte, sur ce même site, de récipients en pierre témoignant de l'existence, il y a plus de 4.000 ans, d'une société antérieure aux occupations humaines connues jusqu'alors, amènent à repenser l'histoire du développement culturel en Amazonie occidentale et dans les régions andines voisines.

Comprendre simplement  Up Page
Site funénaire ou cérémoniel
Les structures monumentales mises au jour sur le site de Santa Ana Florida, dans la haute vallée du rio Palanda, témoignent de "techniques de construction complexes à but funéraire ou cérémoniel". Les datations au carbone 14 obtenues lors de la fouille ont produit une date probable voisine de 2.450 avant notre ère, ce qui permet de reculer l'ancienneté des sociétés agricoles développées d'Amazonie occidentale.
"L'intérêt de ce site est considérablement accru par la présence, dans des contextes non encore datés, de dépôts d'offrande contenant des récipients en pierre finement polis, ornés de gravures zoomorphes (félins, condors, serpents), figures et modes de représentation qui présentent de nombreux points communs avec les traditions culturelles péruviennes postérieures de Chavín et Cupisnique", ajoute le communiqué.

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
La Recherche (AFP)
Science & Vie septembre 1960 n516
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir
Ces recherches ont été menées en partenariat avec l'Institut National du Patrimoine Culturel (INPC) de l'Equateur et la participation, aux côtés des chercheurs de l'IRD d'Orléans, de Julio Hurtado, archéologue équatorien.
 
Inscriptions des règnes des rois de Tyr et Sidon
Dans d'anciennes cités du bassin de l'Amazone, on retrouve des inscriptions qui donnent les noms et les dates de règne des rois de Tyr et de Sidon (887-856) av. J.-C.). (Schwennhagen, Antiga Historia do Brazil, 1928)