Chiromancie: divers types de main
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Main gauche, main droite
On admet que la main gauche révèle les prédispositions héréditaires du sujet, alors que la droite dénonce sa personnalité et ses potentialités (chez les gauchers, c'est l'inverse). La plupart d'entre nous reconnaîtront qu'une personne qui a des gestes brusques ou violents est assez nerveuse et dotée d'un tempéramment peut-être agressif; que les gestes alanguis, ou extravagants, ou gracieux, sont révélateurs de la personnalité de leur auteur, comme l'est aussi l'habitude d'enfouir ses mains dans ses poches ou de les dissimuler en se croisant les bras.

Comprendre simplement  Up Page
Sept catégories d'Arpentigny
La division en sept catégories essentielles, établie au XIXe siècle par le chiromancien français Casimir d'Arpentigny, est l'une des plus connues. On y trouve d'abord la main élémentaire, primitive, épaisse, large et puissante. Le possesseur d'une telle main sera, de toute évidence considéré comme lent d'esprit, doué d'un solide bon sens, terre à terre, sans doute travailleur manuel.
La main spatulée, en forme de bêche, plate avec des doigts très droits, est celle d'une personne énergétique, fine et ambitieuse. La main carrée indique naturellement un être pratique, ordonnée, intelligent. La main philosophique, à la paume blanche et aux phalanges assez osseuse correspond à un tempéramment  rationnel et logique. La main artistique est souvent longue ou semble l'être, et peut-être extrêmement souple; elle ne dénote pas seulement des goûts artistiques mais aussi  l'intellectualisme et parfois une tendance au sybaritisme. La main conique ou idéaliste, délicate et belle, est celle d'un esthète dépourvu de sens pratique. Et, enfin, la main mixte vient compliquer l'ensemble du système en révélant une combinaison de quelques-unes des catégories précédentes.

Domaines de présence  Up Page
Quatre catégories de Carus
Une autre catégorie du XIXe siècle en matière de chiromancie, l'Allemand Carl Gustav Carus, se contenta pour sa part de quatre grands types de main, soit une classification plus large mais aussi plus commode que le système complexe de d'Arpentigny. Carus, lui aussi commençait par la main élémentaire de forme grossière, épaisse attribuée à l'ouvrier manuel. Un peu mons animalisée, la main motrice, que Carus semble avoir observée chez les habiles artisans, techniciens et hommes d'affaires, est forte, souple, assez grande, et révélatrice d'une nature gaie, pratique, extravertie. La main sensible est relativement petite mais extraordinairement souple; elle révèle des qualités d'énergie, d'émotivité, peut-être d'absence de sens pratique et de versabilité. La quatrième est la main psychique, mince, effilée, douce et jolie, dénotant une personnalité floue, intuitive, sensible, sans grand contact avec la réalité. Ce système a cependant le désavantage de négliger bon nombre d'aspects de la personnalité.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Encyclopédie de l'Inexpliqué Richard Cavendish / J. B. Rhine / Jacques Bergier
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir