Champ bio-énergétique
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Montrer l'invisible
Le biologiste Harry Oldfield a mis au point un système d'imagerie révolutionnaire qui permet de visualiser l'état du champ bio-énergétique d'un patient, mais aussi de voir des entités jusqu'alors invisbles à l'œil nu. Des images qui valident scientifiquement des siècles de médecine holistique et réfutent le dogme de la localisation de la conscience.

Comprendre simplement  Up Page
L'effet fantôme
En 2006, la Société internationale pour l'étude ds énergies subtiles et de la médecine énergétique (ISSSEEM) décernait au docteur Harry Oldfield le prix Alice et Elmer Green d'Innovation pour son travail, soulignant que "par ses images extraordinaires, il nous offre l'expérience de notee existence multidimentionnelle."
Ses premières images remontent aux années 1980, lorsqu'il met au point son système d'imagerie dite Photographie par Interférence Polycontrastée (PIP). Point de départ de ces recherches: la photographie Kirlian qui saisit les motifs changeants d'énergie lumineuse émanant du vivant (humains, animaux, plantes) et même des cristaux.
Dans un premier temps, Oldfield s'intéressa à l'effet fantôme sur les végétaux: lorsqu'on ampute une partie d'une feuille et que l'on soumet le fragment au dispositif photographique Kirlian, on constate dans plus de 50 % des cas, que le contour énergétique de la feuille restitue les parties manquantes et dessine la feuille entière. Le système Kirlian révèle donc un champ naturel d'énergie qui correspond à la structure physique et moléculaire de la feuille.
Par la suite, utilisant sa technologie PIP, Odfield découvre que cet effet se manifeste aussi chez les gens, par exemple sur des scans PIP de personnes ayant été amputées d'un membre. Les images montrent clairement le "fantôme" d'un doigt, d'une main, d'un bras, voire d'une jambe manquante. Le PIP a même fait disparaître l'image de la main et du bras - invisibles à l'œil nu - d'un maître spirituel s'entretenant avec une personne.

Domaines de présence  Up Page
Photographie trois dimensions
Méthode d'électro-scanning (ESM)
Constatant, photographies Kirlian à l'appui, que des fréquences sonores, radio et lumineuses émanent des sujets observés, Harry Oldfield imagine une nouvelle technique, la Méthode d'Electro-scanning (ESM), destinée à recueillir les informations fournies par ces différentes fréquences. Ainsi, en diminuant la voltage et en augmentant la fréquence, il obtient des signaux reconnaissables dans le corps entier d'un humain ou d'un animal (et de certains objets). Les mesures du champ énergétique prise en de nombreux endroits permettent de construire une image en trois dimensions (et en temps réel), analogue à celles d'un fond océanique composée à partir d'échos sonar juxtaposés.
La photographie Kirlian se limite à une représentation en deux dimensions, tandis que l'ESM fournit une information numérique 3D en degrés décibels sur le champ énergétique du sujet, et ceci tant en surface qu'à une petite profondeur.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Transducteur d'énergie
Harry met au point une méthode de production des énergies nécessaires impliquant l'association d'un oscillateur électronique avec certains cristaux et qu'il appelle Thérapie Electro-Cristaline (ElecCT). Les cristaux fonctionnent selon l'effet piézo-électrique, c'est-à-dire que lorsqu'on leur applique une force mécanique, ils émettent de l'électricité et vice-versa. De faibles signaux envoyés à certains cristaux produisent en retour une énergie acoustique également faible émise par ces cristaux. Ces énergies sont sans danger et à peine détectables, mais juste suffisantes pour interagir avec les champs énergétiques corporels des humains et des animaux. On peut les utiliser pour modifier l'aura et favoriser la disparition de perturbations énergétiques. Cela fait des milliers d'années que l'on connaît les propriétés thérapeutiques des cristaux qui sont en fait des transducteurs d'énergie.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Nexus juillet / août 2007 n51
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Photographie par Interférence Polycontrastée (PIP)
Les images PIP du corps humain permettent de voir les points énergétiques décrits dans les traités médicaux des différentes traditions depuis des milliers d'années. Ainsi, les amas et les tourbillons qui apparaissent correspondent aux chakras décrits par la médecine ayurvédique et aux méridiens de la médecine chinoise traditionnelle ... et tout cela avec un dispositif composé d'une bobine de Tesla, d'un composant informatique et d'un enregistreur vidéo !
En permettant d'observer les fuites et les blocages dans le flux d'énergie, le système PIP peut constituer un outil précieux pour l'évaluation des médecines naturelles (acupuncture, homéopathie, réflexologie). Elle permet également, dans certaines circonstances, de localiser avec précision des états énergétiques perturbés sans attendre que se manifestent les symptômes reconnus par un diagnostic standard, un gain de temps très précieux pour les patients comme les practiciens et guérisseurs.