Burdigaliens
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
Pierre Tréand est un architecte genevois qui exerce sa passion, la paléontologie, dans la région du Tricastin depuis 1965.
Ses découvertes sont nombreuses et unanimement reconnues. Cet amateur, au sens noble du terme, a enrichi les collections de différents musées et a, notamment, activement participé à la mise en valeur du site archéologique du Rouvergue-Tricastin de l'âge du bronze.
Tant que ses découvertes s'intégraient au sein du dogme, tout allait pour le mieux...
 
De temps à autre, Pierre Tréand apercevait des silex taillés à l'aspect glauconieux. Mais, trouvés à la surface, leur datation est impossible.
Ces objets recevaient immanquablement le qualificatif d'atypique, une astuce scientifique qui permet, en toute bonne conscience, de ne pas étudier plus avant un élément susceptible de remettre le sacro-saint dogme en doute.
 
La glauconie est le résultat d'un dépôt marin et donc indicateur d'un long séjour dans l'eau de mer...
Définition : Substance argileuse vert foncé qui se forme en milieu marin peu oxygéné entre 50 à 500 m.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Outre leur grand nombre et leur étonnante diversité, leur taille ne correspond pas aux techniques préhistoriques classiques parfaitement identifiées. En 1986, alors qu'il continue d'accumuler ces pierres "atypiques", Pierre Tréand découvre son premier silex sculpté. Dès lors, sa collection va s'enrichir de nombreux autres silex taillés zoomorphes ou anthropomorphes, gravés en incision et/ou en excision.
Cette même année, il se fera accompagner de trois témoins qui vont l'aider à retirer d'une couche sédimentaire des artefacts similaires, au Serre de Brigoule. Ces témoignages sont indispensables tant la découverte est révolutionnaire.
En effet, la couche de sédiments en question date du burdigalien - Pierre Tréand se fera confirmer cela par des géologues -. Le burdigalien est une subdivision du tertiaire, où personne n'est sensé trouver d'artefact puisqu'il est officiellement impossible que l'Homme ait pu exister en des temps aussi reculés ( puisque, officiellement encore, l'Homme n'est apparu qu'au quaternaire )...
Et pourtant...

Domaines de présence  Up Page
Monde présent
Ces silex trouvés dans du burdigalien ayant, de plus, un aspect glauconieux (dû à la transgression marine du miocène ), peuvent donc être datés de plus de 20 millions d'années !
Non seulement ces artefacts sont l'oeuvre d'une humanité inconnue disparue, mais ces gravures hérétiques montrent, en plus, des dinosaures !
Or, on nous raconte que tous les dinosaures ont disparu il y a 65 millions d'années ( voir la page sur l'extinction des dinosaures et les dinosaures impossibles )...
Double hérésie...

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur
Cette découverte n'est pas unique et, auparavant, l'Abbé Bourgeois avait déjà découvert dans le Loir-et-Cher, des silex taillés dans des sédiments aquitaniens datant donc de 23 millions d'années !... Affaire également classée sans suite...
La découverte de M. Pierre Tréand serait restée méconnue si M. Henri Coupon n'avait rapporté cette formidable aventure dans son ouvrage...

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Ces dinosaures dont la science ne veut pas Henri Coupon
Marcogee
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Exemple N 1

Pour comprendre comment se forme l'incision à l'aide de la déformation de la matière molle en comparant les figurations (1) et (3).
 
Exemple N 2

Qu'advient-il dans la progression des images ? Rien ne change, seul l'animal porté par le "chamane" prend l'aspect de divers animaux.
Cet exemple montre comment le processus se termine. En effet, à partir de (5) les images paires et impaires ne font que se reproduire.
Comment les brigouliens pouvaient-ils former des silex à la fois en excision et incision, sachant que la déformation de la matière molle modifiera la gravure, la première vision ne sera plus la même, mais sachant aussi ce qu'elle va devenir ?
S'agit-il, en quelque sorte d'une bande dessinée où les bulles sont inutiles ?
 
Exemple N 3

Tête de dinosaure
 
Exemple N 4

Tête de dinosaure
La face arrière montre bien qu'il s'agit d'un artefact taillé
 
Exemple N 5

Pétroglyphe à fonction évolutive
 
Exemple N 6

Pétroglyphe à fonction évolutive
Ici, chaque opération provoque une vision différente.
 
Exemple N 7

Gravure de crâne que le Pr Lumley n'a toujours pas restituée à M. Tréand
(voir l'ouvrage de M. Coupon).
Au milieu à droite : impression de l'original
En bas à gauche : reproduction de l'original