Big Bang
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Atome primitif
Au début des années 1930, Eddington s'inspire des travaux de son ancien élève Lemaître en éveillant chez lui un vif intérêt pour la question de l'origine de l'Univers. En 1931, l'astronome de Cambridge publie un article dans la revue Nature où il déclare: "L'idée que le présent ordre des choses ait eu un commencement me répugne philosophiquement." En réponse, Lemaître publie, dans la même revue, une courte note montrant que la thermodynamique et la théorie quantique s'accordent à donner un sens physique à un commencement du monde. Dans cet article, il décrit un état initial de l'Univers où tous les quanté d'énergie sont rassemblés en un seul, qu'il nomme "atome primitif".
 
Millikan, Lemaître et Einstein

Robert Millikan, Georges Lemaître et Albert Einstein, en janvier 1933. Après sa rencontre avec Millikan, Lemaître se persuade que les rayons cosmiques sont des reliquats de la désintégration de l'atome primitif.

Comprendre simplement  Up Page
Modèle du Big Bang
Le modèle du Big Band, selon lequel l'Univers a commencé à s'étendre il y a 14 milliards d'années à partir d'un état de densité et de température extrêmement élevées, explique le mouvement des galaxies, l'abondance relative des éléments légers et les propriétés du fond diffus de rayonnement cosmologique.

Domaines de présence  Up Page
Dû à une fluctuation quantique
Le Big Bang est supposé avoir été provoqué par une "fluctuation quantique" dans le vide de l’énergie zéro (le néant), fluctuation qui se serait effondrée après un bref instant pour retourner au néant. Mais selon Guth, serait intervenue entre-temps une inflation provoquant une explosion fantastiquement rapide au cours de laquelle toute l’énergie que nous connaissons aurait émergé du néant pour former un boule de seulement un mètre de rayon. Selon l’équation einsteinienne E = mc², l’énergie (E) peut se transmuter en masse (m) de matière. Cette boule gazeuse poursuivrait son expansion de par sa propre inertie et une grande part de son énergie se condenserait pour former l’univers d’étoiles et de planètes que nous observons; c’est ainsi que Guth et Steinhart décrivirent le Big Bang en 1989. L’inflation est donc le phénomène supposé permettre à l’univers de naître de cette explosion créatrice gigantesque. Malheureusement, cette théorie est entachée d’un défaut : en effet, il faudrait qu’après une infime fraction de seconde, l’explosion créatrice soit stoppée, mais la théorie de Guth ne prévoit aucun moyen d’endiguer le processus. Il en résulte une prédiction vertigineuse: l’univers connaîtrait un taux d’extension permanente totalement absurde, et c’est ce que l’on désigne par le problème de la "Constante Cosmologique".

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Dans l'œil du big-bang
L'Organisation européenne pour la Recherche Nucléaire (CERN) est le plus grand centre de physique des particules du monde. Un programme en cours en avril 2007 à pour but de recréer le plasma de quarks et de gluons qui existait une micro-seconde après le big-bang. Pour cela, les scientifiques envisagent de recréer un mini-bang dans l'accélérateur de particules dont ils disposent. Cette expérience nécessite des composants de pointe et l'un d'eux, le Multiplexed ANAlog Signal (MANAS), a été développé conjointement par plusieurs institutions indiennes.
Le Saha Institute of Nuclear Physics (SINP) et le Variable Energy Cyclotron Centre (VECC) sont les deux instituts principaux qui ont mené les recherches, ils ont été assistés par des scientifiques de la Aligarh Muslim University et par les équipes de recherche et développement de Semiconductor Complex Ltd, une entreprise indienne. Ce composant est un outil d'imagerie très puissant, et il devrait pouvoir trouver des applications dans différents domaines, notamment le domaine médical. Le SINP espère donc pouvoir trouver, à l'avenir, un relais privé pour assurer l'utilisation de ce composant dans une application pratique ainsi que sa commercialisation.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Inde
Nexus mars-avril 2008 n55
Pour la Science octobre / décembre 2004 L'histoire de l'Univers n45
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir