Aucune loi
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
Les rotations des planètes autour du Soleil obéissent à des lois bien définies par Kepler et Newton (et précisées par Einstein au début de XXe siècle).

Comprendre simplement  Up Page
Vitesse orbitale
Un corps cosmique comme la Terre n'a pas le choix de sa vitesse sur l'orbite qu'il occupe autour du Soleil. Cette vitesse ne peut être que ce qu'elle est, en vertu des lois de la gravitation: pour la Terre, elle est d'environ 30 kilomètres par seconde, soit à peu près 100 000 kilomètres à l'heure. En revanche, il n'existe pas de loi en physique ou en astronomie contemporaines qui permette d'expliquer la vitesse de rotation des corps cosmiques sur eux-mêmes. Au moins dans le cas général, car là aussi il y a des exceptions.
 
Planètes Temps de rotation sur elles-mêmes
Mercure 88 jours
Vénus ?
Terre 23h56mn
Mars 24h37mn
Jupiter 9h50mn
Saturne 10h14mn
Uranus 11h (rétrograde)
Neptune 16h
Pluton ?
Soleil 27 jours (équateur)
32 jours (pôles)

Domaines de présence  Up Page
Lois de Kepler
Voici les trois lois bien définies sur lesquelles tout reposent:
1) Les planètes parcourent autour du Soleil des orbites elliptiques dont il occupe l'un des foyers.
2) Dans leur mouvement, elle balaient des surfaces égales en des temps égaux.
3) Les cubes des demi-grands axes des orbites sont proportionnels aux carrés des périodes de révolution.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Position géocentrique
Mercure et la Lune présentent une particularité commune: Mercure tourne autour du Soleil en présentant toujours vers lui la même face; exactement comme notre Lune autour de la Terre. Pour la Lune et Mercure, il y a un rapport très net entre leur rotation sur eux-mêmes et la rotation qu'ils accomplissent autour des corps qui les attirent.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Grandes énigmes de l'astronomie Jean Charon Encyclopédie Planète
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Pluton, satellite de Neptune
Eloigné du Soleil de plus de 30% de plus que Neptune, il plonge pourtant dans l'orbite de celui-ci quand il se trouve le plus près du Soleil. Ce qui conduit à suggérer que Pluton serait peut-être un ancien satellite de Neptune.