Apparitions
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Le mot apparition (comme le mot fantôme dont il est pratiquement synonyme) est de ceux qui sont passés dans la langue courante depuis des siècles, mais jamais dans un sens rigoureusement précis.
Le terme s'applique habituellement à la "présence immatérielle" d'une silhouette humaine qui, si elle est identifiable, est celle d'une personne décédée. Les apparitions ne se présentent pas à tout le monde. C'est seulement de temps à autre qu'un individu fait état d'une pareille expérience. Elle se produit généralement lorsqu'il est seul, bien que les récits de cas où deux ou plusieurs personnes paraissent avoir eu la même impression au même moment soient assez nombreux.
Les apparitions ont également joué un rôle dans la religion. Les présences (immatérielles) d'êtres divins visibles et audibles et de leurs anges en tant que messagers tiennent une grande place dans le dossier de la communication religieuse.

Domaines de présence  Up Page
Expériences psy spontanées
A la fin  du XIXe siècle, la méthode expérimentale dans les sciences s'était développée et on émit l'idée que des expériences sous contrôle approprié pourraient montrer s'il était vrai que l'esprit pût obtenir des informations d'une façon non encore admise, ainsi que cela ressortait des expériences psi. La parapsychologie, l'étude des phénomènes psi, venait d'être créée.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Recherches
Les premières études qui ont été faites, sur les expériences psy spontanées, ont été celles faites par la Society for Psychical Research (S.P.R.) de Londres, et celles, ultérieures, de G.N.M. Tyrell en Angleterre.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Encyclopédie de l'Inexpliqué Richard Cavendish / J. B. Rhine / Jacques Bergier
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Hallucinations visuelles
Une femme, en train de regarder son mari réparer la moto d'occasion qu'il avaot achetée récemment, remarqua un jeune homme qui entrait dans la cour et paraissait s'intéresser, lui aussi, à la réparation. Mais lorsqu'elle lui demanda de se présenter, il disparut. Elle constata que son mari ne l'avait pas vu. Elle, cependant, l'avait vu nettement et put le décrire en détail. Après enquête, ils découvrirent que la description correspondait exactement à celle du précédent propriétaire de la moto, sur laquelle ce dernier s'était tué deux ans auparavant. On pouvait supposer que l'apparition apportait des renseignements qui le concernait ( hypothèse de l'agent et du récepteur en télépathie).
 
La théorie des apparitions de Tyrell
Même si Tyrell ne se soit pas rendu compte que la claivoyance aurait permis à l'agent en crise de stimuler le récepteur, il admit que le récepteur n'était pas le simple receveur de message, mais qu'il avait un rôle actif. Sa théorie eu tout de même le mérite de constituer un grand pas en avant dans la recherche d'une compréhension véritable de la nature des apparitions.
 
Diversité
En 1936, la collection Duke comptait quelque huit mille récits d'expériences psi présumées. Parmi celles-ci, huits cents étaient de la forme hallucinatoire, dasn lesquels la personne semblait avoir reçu une information sensorielle, mais en dehors de toute stimulation objective. Les modalités sensorielles en cause dans toutes les expériences hallucinatoires sont d'une telle diversité que quatre rubriques particulières furent nécessaires pour les classer. Il y avait les visuelles, avec 231 cas; les auditives, avec 435 cas; les olfactives, avec 36 cas; et les somatiques, avec 123 cas. Dans cette dernière catégorie, le récepteur ressentait une douleur ou tombait malade sans raison objective, mais au moment où une autre personne, sentimentalement proche de lui, éprouvait effectivement la même chose.
 
Agents vivants
Sur les 825 expériences hallucinatoires rapportées, il y avait 297 cas dans lesquels l'agent était mourant, et 88 dans lesquels il était déjà mort au moment de l'expérience du récepteur. Les apparitions représentaient donc un peu moins que la moitié du total. Mais, sur les 440 cas restants, 344 étaient assimilables à des cas d'apparitions en ce sens qu'ils comportaient un agent et un message. La seule différence entre eux et ceux classés comme apparitions résidait dans le fait qu'en ce qui les concernait, l'agent était vivant.