Anthropomorphisme
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans

Domaines de présence  Up Page
1596-1650
René Descartes défend l'idée que l'animal est dépourvu de toute pensée en sensibilité (l'âme est attribut strictement humain).
 
1809-1882
Pour Charles Darwin, les animaux sont doués d'intelligence, de capacités d'apprentissage, d'aptitude à la communication… Entre les hommes et les animaux, il y a une différence de degré et non de nature.
 
1903-1989
Konrad Lorenz, pionnier de l'éthologie, prouve que le comportement animal n'est pas totalement régi par l'instinct; ses oies le suivaient comme leur mère.
 
1934
Naissance de Jane Goodall, qui fut la première à étudier les chimpanzés dans leur milieu.
Joël Fagot, chercheur au CNRS, étudie les capacités d'apprentissage et de raisonnement des primates au centre de neurosciences cognitives de Marseille.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
De nombreux écueils menacent les chercheurs qui tentent de percer les secrets de l'intelligence animale.
 
Anthropomosphisme
C'est l'attribution plus ou moins volontaire de caractères ou de raisonnements humains aux animaux. Et donc l'exagération de leurs capacités réelles. Jacques Vauclair, rapporte le cas du chimpanzé Washoe, auquel deux chercheurs américains ont inculqué, au milieu des années 60, un vocabulaire de 150 signes dans la gestuelle des sourds: "Un jour, Washoe se trouve en présence d'un cygne sur un lac, et effectue deux gestes pour indiquer 'eau' et 'oiseau'. On peut penser que le singe a réalisé une véritable création, inventant un terme pour désigner l'oiseau aquatique. Mais on peut aussi considérer que Washoe a seulement identifié correctement un plan d'eau et un oiseau."
 
Elle rêvait de parler avec les animaux et elle l'a fait ! En 1971, l'américaine Francine Patterson visitait le zoo de San Francisco lorsqu'elle tomba en arrêt devant la cage d'un bébé gorille. Un coup de foudre qui allait devenir une très belle histoire, celle du gorille Koko, à juste titre considérée comme l'animal le plus intelligent du monde. Etudiante en psychologie à l'époque, Francine Patterson souhaitait étudier le langage des grands singes dans le cadre de son mémoire de fin d'étude.
Le temps a passé et elle a finie par y consacrer sa vie entière. Trente ans plus tard, Koko parle anglais, et si elle n'a pas encore l'accent d'Oxford, elle comprend près de 2000 mots du langage courant ainsi que des centaines d'expressions du langage des signes.
A l'aide de tableaux où des pictogrammes représentent différents états d'humeur, Koko peut suivre une conversation et même argumenter. Histoire de faire taire les mauvaises langues qui doutaient de ce gorille pas comme les autres, Koko a donc effectué un test de QI où elle a obtenu le score surprenant de 90 points. C'est à dire tout près de ce que l'on considère comme le score moyen des êtres humains (100 points).

Les références  Up Page
Réseau Pepe

 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir