Angoisse
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Ils sont 2 % à souffrir d'un état dépressif, qui peut laisser des traces dans leur vie d'adulte. Selon un rapport [Direction de la recherche des études et de l'évaluation des statistiques (DREES)] paru en septembre 2004, les secteurs français de psychiatrie infanto-juvénile ont accueilli 432 000 jeunes en 2000, soit une hausse de 70 % depuis 1991.
"Ce qui ne signifie pas que les enfants ont davantage de problèmes qu'avant", confie Guillaume Bronsard, pédopsychiatre et directeur des Centres médico-psychopédagogiques des Bouches-du-Rhône. "Cependant, la population a pris conscience que l'enfant et même le nourrisson pouvaient être touchés par l'anxiété et la dépression. C'est très positif, car le dépistage est plus précoce".
Les 5-9 ans consultent le plus (39 %), et les garçons, tous âges confondus, sont un peu plus nombreux que les filles. Habituellement, la tristresse et l'angoisse sont des émotions normales chez les jeunes. En revanche, si le comportement de l'enfant change de façon significative (repli sur soi, irritabilité, résultats scolaires en chute libre ...), on peut y voir une vraie maladie.
Mais Guillaume Bronsard se veut rassurant: "Les pathologies de l'enfant se résolvent plus vite que celles de l'adulte. Une ou deux consultations peuvent suffire. Le psy prescrit très peu de médicaments, car ce n'est pas une solution adaptée à l'enfant. L'exemple des adolescents qui en surconsomment fait réfléchir ! Mais, dans une situation d'urgence, on peut conseiller pour un jeune un somnifère ou un anxiolytique."

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Source
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir