Amulettes
Un pouvoir protecteur
D'autres formes
Sorts et mauvais sorts
Du côté des égyptiens
Les références
Barrière psychique
by Pepe ©
 
Accueil Arborescence Page précédente


La petite histoire Up Page
Un pouvoir protecteur
Une amulette a fondamentalement un pouvoir protecteur et écarte la malchance. Elle est un bouclier contre le mal en général.
Les objets magiques avaient pour but d'éloigner les mauvais esprits.

Comprendre simplement Up Page
D'autres formes
Le corps astral, le tantrisme et le yoga sont d'autres manifestations.

Domaines de présence Up Page
Sorts et mauvais sorts
Bien des gens accrochent des mascottes dans leur voiture ou portent des bracelets fétiches, et le fer à cheval est un porte-bonheur bien connu à la campagne. Les écoliers se promènent quelquefois avec une patte de lapin dans leur poche; ils comptent sur elle pour leur faire passer leurs examens avec succès. Le lapin a, en effet, hérité dans le folklore d'Europe et d'Amérique des pouvoirs que l'on attribuait au lièvre. Un clou contenant la force antidémoniaque du fer, est également un porte-bonheur, de même qu'un morceau de charbon, qui recèle le pouvoir protecteur et stimulant du feu.

Son interprétation dans l'avenir Up Page
Du côté des égyptiens

Le scarabée et le ankh, qui étaient des amulettes vénérées par les anciens Egyptiens, sont utilisées en Occident. Le scarabée symbolisait le soleil, source de vie, et l'ankh, croix ansée, était le symbole de la vie elle-même.

Les Egyptiens vénéraient le sacarabée. Ils en avaient fait un dieu, nommé Khépri. Ils lui prêtaient des vertus curatives, pour soigner les maladies féminines et aider pendant les accouchements. L'insecte était lié à l'idée de naissance et de reconnaissance.

Le tiki polynésien, petite sculpture de personnage humain, que l'on associe à la naissance, est également devenu un porte-bonheur populaire en Occident. Les bijoux et les pierres semi-précieuses ont été très largement utilisées comme amulettes et le corail rouge est attaché aux hochets des bébés (le mot anglais coral a, à la fiois, le sens de corail et de hochet), le but initial étant d'écarter le mauvais œil.

Les références Up Page
Réseau Pepe
Encyclopédie de l'Inexpliqué Richard Cavendish / J. B. Rhine / Jacques Bergier
Histoire des magies Kurt Seligmann Encyclopédie Planète

Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.

Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore Up Page
Barrière psychique
L'occultisme explique généralement l'action des amulettes et des talismans par le fait que le fabricant ou l'utilisateur concentrent leurs pensées et leur volonté sur l'objet, créant ainsi une barrière psychique.

La chance et l'esprit
Nombreux sont ceux qui adoptent, à titre de porte-bonheur ou comme agent de protection, un objet qui a pour eux une signification toute personnelle parce qu'il est lié à un événement heureux de leur passé. C'est là une illustration d'une superstition courante qui veut qu'une action ou un objet associés tout à fait fortuitement à une réussite ou à une chance pourront être réutilisés constamment par la suite en vue de s'assurer de nouveaux succès ou de perpétuer une période faste. Cela constitue la base de bien des comportements superstitieux et le sentiment de confiance conféré par une superstition ou un porte-bonheur peut effectivement contribuer à une réussite et renforcer la foi en eux.
Des expériences de parapsychologie suggèrent qu'au moins sous certains aspects, la chance existe réellement et qu'elle est même une faculté de l'esprit: une aptitude, par exemple, à prévoir la répartition des cartes ou la façon dont tomberont les dés. Il n'y a aucune raison, bien au contraire, de supposer que cette faculté de chance se limite au seul domaine du jeu.