Abcdaire du psychologue
La petite histoire
Le premier topique
Le second topique
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard

Le premier topique  Up Page
"Il est constitué du cerveau reptilien, du cerveau limbique et du cerveau cortical."
 
Structure du cerveau
Suite à une découverte du neurologue américain Paul Mac Lean en 1949, on admet que le cerveau humain est triunique; en effet, il est subdivisé en trois structures distinctes mais complémentaires : le cerveau reptilien, le cerveau limbique et le néocortex.
Les mots clés que l'on peut rattacher à ces trois structures pour comprendre comment elles interagissent sont: sécurité/insécurité (reptilien), plaisir/déplaisir (limbique) et adaptation (néo-cortex).
 
Exemple
Le fonctionnement simultané des trois cerveaux s'opère grâce à des connexions complexes. Le fonctionnement des trois cerveaux peut s'illustrer de la façon suivante: une personne nous dit une phrase blessante, humiliante. Elle sera ressentie au niveau reptilien comme un coup de poignard, nous éprouvons alors le désir violent et incontrôlé d'agresser cette personne. Le cerveau reptilien permet d'agir immédiatement en réponse à un stimulus, à un danger, à une douleur. Le système limbique qui sert de filtre, va amplifier ou freiner cette pulsion de survie selon la tonalité émotionnelle ou la mémoire de faits anciens: par exemple, des sentiments pour cette personne peuvent freiner l'agressivité ou la peur peut au contraire, développer l'agressivité. Le limbique prend donc le relais du cerveau reptilien et transmet au cortex des influx nerveux qui vont eux aussi freiner ou accroître la pulsion primitive et permettre ainsi de penser une stratégie, aller plus loin que l'expérience passée, imaginer des actions plus efficaces et mieux adaptées.
 
Le comportement final sera le résultat des connexions complexes, variées (et variables suivant les individus) entre les trois cerveaux. Chez l'homme, l'équilibre qui s'établit entre le cortex et les autres cerveaux reste néanmoins assez instable et souvent perturbé: sans cesse filtrés par le néo-cortex, les instincts s'expriment poliment, la fuite se camoufle en retrait et l'agressivité devient affirmation de soi. Retrait et affirmation sont les formes néo-corticalisées de l'instinct de conservation! On a pu expérimentalement provoquer des comportements agressifs par stimulation des anciens cerveaux, mais jamais par stimulation du néo-cortex.
 
" Le cerveau de la conservation et celui de la pensée ne sont pas les mêmes, mais c'est probablement de leurs rapports que naissent tous nos comportements, individuels et sociaux;" Mr Auroux

Le second topique  Up Page
"Il est constitué du Ça du Moi et du Surmoi"
Le Ça demande, le Surmoi commande ou pas, autorise ou non. Le Moi se trouve pris entre les exigences contradictoires du Surmoi et du Ça.
 
Le Ça répond au principe de plaisir. Entre 0 et 18 mois, l'enfant est au stade du Ça. Le petit enfant recherche la satisfaction immédiate de ses désirs et ses besoins. Il réussit à se satisfaire en tétant ou en mordillant quelque chose. La principale zone érogène de l'enfant âgé entre 0 et 18 mois est la bouche. Le Ça est le siège des pulsions et des désirs de l'être humain. Le Ça ignore totalement toute la notion du bien et du mal et ne possède aucune forme de code moral.
 
Le Moi réagit au principe de réalité. Entre 18 mois et 3 ans, l'enfant est au stade du Moi. C'est le médiateur entre les pulsions excessives du Ça et le besoin de contrôle du Surmoi. Il tempère les situations et les décisions impromptues. Il tente de donner accès qu'à des désirs qui pourront être satisfaits sans entraîner des conséquences pénibles ou dommageables pour l'individu tout en prenant garde de ne pas trop froisser le Surmoi. Bien entendu, toute cette relation entre le Moi et le Surmoi se passe sans que l'on ne s'en aperçoive vraiment.
 
Le Surmoi, c'est l'intégration de tous les interdits parentaux, l'intégration des principes moraux et la compréhension du bien et du mal. Entre 3 et 5 ans, l'enfant est au stade du Surmoi. Cette période correspond aussi à l'entrée (3 ans) et la résolution (5 ans) du complexe d'Oedipe, et ce, autant pour les garçons que pour les filles. Le Surmoi essaie constamment de régenter le Ça (plaisir) et le Moi (réalité) au nom de la morale.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Source
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir