Les 30 000 figurines préhistoriques (Guanajato, Mexique)
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
En 1923, Waldemar Julsrud, commerçant d'origine allemande, et le "padre" Fray José Marie Martinez découvrirent le site archéologique de Chupicuaro datant de l'époque pré-classique et contenant des vases, des bols et des figurines de la plus ancienne culture indienne connue, nommée d'après le site et datant jusqu'à 1 000 ans avant J.C., (antérieure aux indiens Tarascans, la plus vieille culture indiennne connue à cette époque).
Cette découverte "classique" ne souleva d'autre polémique que sa paternité contestée par un collectionneur rival.

Comprendre simplement  Up Page
Figurines en céramique

En juillet 1944, Waldemar Julsrud, alors âgé de 69 ans, fit une découverte retentissante à Acambaro, petite ville mexicaine située à moins de 300 kilomètres au nord-ouest de Mexico, dans la province de Guanajuato. Alors qu'ils gravissaient la colline du Taureau, l'attention de Julsrud Waldemar et Odilon Tinajero fut attirée par un morceau de céramique émergeant du sol. C'était un figurine en terre cuite d'un style qui lui était inconnu.
De 1945 à 1952 Odilon Tinajero lui débusquera plus de 33 500 objets en céramique (dans une très grosse majorité), pierre, jade et obsidienne. Ces figurines furent découvertes par groupes de 20 à 40 à l'intérieur de puits à une profondeur allant d'environ 1,20 m à 1,80 m. Ce n'était pas des puits funéraires, on a seulement retrouvé 6 crânes lors des fouilles. Il semble, c'est tout au moins l'hypothèse émise par Julsrud Waldemar, qu'elles aient été ensevelies à la hâte pour les protéger du pillage des premiers colons espagnols.

Domaines de présence  Up Page
Envouissement à la hâte
Toutes ces figurines sont uniques, aucune n'est dupliquée. Elles sont de taille variable, de quelques centimètres à moins d'un mètre. Différents types d'argile ont été fabriquées par la méthode du "feu ouvert". La présence de grandes quantités de bois rare et cher dans cette région, exclut toute fraude quant à la fabrication de ces soi-disant "artefacts". Toutes ces figurines peuvent être regroupées, par leur design, par centaines voire par milliers, comme issus de différentes cultures. Elles ont toutes été retrouvées par groupe de 20 à 40 dans des puits.
Toutes ces figurines représentent entre autres des reptiles, des dinosaures, des plésiosaures, etc... Selon les théories courantes ces créatures ont disparu il y a 70 millions d'années donc les anciens mexicains ne pouvaient pas les connaître.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Datation carbone 14 et thermoluminescence
Charles Hapgood, professeur d'histoire et d'anthropologie à l'Université du New Hampshire, ramena de son voyage dans les années 1955 et 1968 quelques échantillons afin de les analyser. Les mesures au carbone 14 données en 1968 par le Laboratoire d'Isotopes Inc. du New Jersey:
Echantillon N1 ( I-3842 ): 3590 + 100 soit 1640 av. J.C.
Echantillon N2 ( I-4015 ): 6480 + 170 soit 4530 av. J.C.
Echantillon N3 ( I-4031 ): 3060 + 120 soit 1110 av. J.C.
Présence de matière organique contenue dans certaines figurines.
En 1972, les datations par thermoluminescence constatées par l'Université de Pennsylvanie sur 2 figurines furent de 2 500 av. J.-C.
 
En 1978, deux pilleurs sont pris en flagrant délit d'excavation sauvage près de la colline de la Chèvre. Ils sont en possession de 3 300 figurines dont les dinosaures. Ces figurines leur servaient de monnaie d'échange par des armes. C'est drôle tout de même pour des trafiquants d'armes de se faire payer en "monnaie de singe" !
En 1990n un archéologue indépendant, Neal Steedy choisit arbitrairement un site éloigné de celui de Julsrud Waldemar pou y effectuer des fouilles. Il ne trouvera que des tessons, pas de figurines. Toutefois les tests au carbone 14 leur attribuèrent un âge de 4 000 à 1 500 ans !

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Marcogee
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir
On peut dire que sur les 33 500 figurines, aucune n'est identique à l'autre. Il existe toutefois des similitudes entre elles, comme si elles avaient été façonnées par des civilisations différentes, dans le but certainement d'égaler la finesse artistique de leurs ancêtres. Toutes ces figurines ont été réalisées entre 4 530 av. J.-C. et 1 110 av. J.-C., lesquels on peut les regrouper par centaines voire par milliers en différentes ethnis.
Autre observation: la présence de dinosaures et la présence simultanée d'êtres humains les chevauchant, présuppose la domestication par l'humain de ces dinosaures. Il convient donc de remettre en doute la soi-disant disparition de certains mammifères, il y a 65 millions d'années. D'autant plus que notre connaissance des dinosaures ne date que de 200 ans ...
Sous prétexte qu'il est impossible que des hommes vivant il y a 3 000, 4 500 ou même 6 500 ans aient pu décrire et fabriquer des figurines représentant des animaux aujourd'hui disparus par la plupart d'entre eux, il est officiellement admis que TOUTES les découvertes allant à l'encontre de ce dogme, seront considérées comme frauduleuse et non à propos.