Les 30 000 figurines (Guanajato, Mexique)
Culture Julsrud
Collection Julsrud
Thèse soviétique
Datation par Charles Hapgood
La grange du colonel Muzquiz
Les figurines de San Miguel Allende
Sites similaires
Animaux terrestres
Animaux aquatiques
Animaux volants
Les références
Humains
Domestication
Zoophilie
Attitudes anthropomorphiques
Animal bipède
by Pepe ©
 
Accueil Arborescence Page précédente


La petite histoire Up Page
Culture Julsrud
En juillet 1945, Waldemar Julsrud, un commerçant d'Acambaro (daans le Guanajato), au Mexique, traversait à cheval une colline dominant la ville, lorsqu'il remarqua quelques fragments de poterie qui avaient été mis au jour au cours de la saison des pluies.

S'intéressant aux antiquités mexicaines, il demanda à un maçon de l'endroit. Odilon Tinajero, d'aller voir sur place et de lui rapporter ce qu'il trouverait. Tinajero trouva apparemment beaucoup de choses, car la collection faite par Julsrud de 1945 à 1952 comprend aujourd'hui beaucoup plus de 30 000 pièces.
Sur la planche 3, par exemple, au milieu une sorte de dinosaure, à gauche un plésiosaure et, entre les deux un masque qui ressemble par certains aspects aux masques grecs des Gorgones. Sur le rayon du dessus on trouve des éléphants, à l'extrême droite une figurine qui évoque l'Extrême-Orient, plus toute une rangée de "momies".

Certaines de ses statuettes ressemblent à des dinosaures et à des plésiosaures. Il n'y a aucun double parmi plus de 30 000 pièces. Certaines sont similaires mais il n'en existe pas d'identique. L'imagination dépensée dans la production de tous ces animaux "préhistoriques", de ces figures humanoïdes, de ces statuettes de momies, de centaines de groupes dans lesquels des animaux et des êtres humains jouent un rôle dans une scène, est simplement stupéfiante.

Comment ces Indiens auraient-ils connu le rhinocéros laineux, les chevaux et les chameaux américains, etc., qui ont disparu à la fin de l'ère pléistocène (il y a 11 800 ans) ?

La petite histoire Up Page
Collection Julsrud
Types d'objets se trouvant dans la collection Julsrud:
_ 1. Poterie tarascane (type connu et classé de poterie indienne du Mexique);
_ 2. Pointes d'épieu et de flèche en obsidienne (probablement tarascans);
_ 3. Dents trouvées avec les figurines (identifiées comme étant celles d'Equus Conversidens Owen, un cheval disparu du Pléistocène);
_ 4. Plusieurs centaines de "vases" (non tarascanes) d'une matière similaire à celle des statuettes de reptiles;
_ 5. Une collection de masques;
_ 6. De nombreuses pipes (dont beaucoup d'un modèle fantastique);
_ 7. Les groupes, montrant des animaux et des humains jouant une scène d'une légende ou d'un récit;
_ 8. Têtes de céramique (ne faisant jamais partie d'une statuette plus grande);
_ 9. Serpents lovés;
_ 10. Figurines de mammifères, dont beaucoup représentent des animaux du Pléistocène (2,588Ma à 11 800 ans), tels que rhinocéros, tapir, tatou, lama disparus, etc.;
_ 11. Plaques gravées de dessins de reptiles et autres animaux;
_ 12. Objets de céramique imitant l'écorce d'arbres (mais souvent avec des dessins cachés dans la texture de l'écorce);
_ 13. Poissons et hippocampes;
_ 14. Grandes statues humaines de 60cm à 1,20m de haut;
_ 15. "Momies", de 15 à 25cm de haut, ne ressemblant pas à des momies égyptiennes;
_ 16. Grandes têtes d'hommes et d'animaux;
_ 17. Figurines peut-être "maya";
_ 18. Figurines suggérant des contacts avec des cultures océaniennes;
_ 19. Serpents ou dragons;
_ 20. Quelques vases de jade;
_ 21. Des figurines de reptiles (la plus nombreuse catégorie de la collection, qui se compte par milliers) dont beaucoup suggèrent des reptiles du Mésozoïque (252Ma à 66Ma) mais, de toute évidence, ne les reproduisent pas, plus des milliers d'objets variés qui peuvent être des instruments de musique, etc., et beaucoup d'autres qui sont inclassifiables.

La petite histoire Up Page
Thèse soviétique
Opinion de l'historien soviétique G. Bouslaëv, parue dans la revue Technique et Jeunesse numéro 10, 1971, page56. Mr Bouslaëv admet la possibilité que la collection d'Acambaro soit authentique, et qu'une partie des animaux en question a pu être inspirée par des animaux préhistoriques survivant encore à l'époque au Mexique.

D'autres ont été inspirés par des alligators. Les alligators, on le sait, sont des crocodiles américains. Un culte de l'alligator existait dans l'ancien Mexique, et les alligators avaient été apprivoisés dans les temples de la région. Une femme chevauchant un alligator paraît être plus plausible qu'une femme chevauchant un dinosaure. Dans ces conditions les figurines d'Acambaro seraient des souvenirs, transmis à travers les générations et constamment reproduits, d'un passé très lointain, remontant peut-être jusqu'à vingt mille ans. Telle est la thèse du savant soviétique, G. Bouslaëv.

La petite histoire Up Page
Datation par Charles Hapgood
Le Pr Charles Hapgood et Ivan T. Sanderson ont trouvé des objets et des parties de figurines portant des incrustations de terre durcie, de marques de petites racines, des cavités bourrées de terre et de sable, qui toutes indiquent un séjour dans le sol pendant une durée considérable de temps.

De plus, le Pr Hapgood a obtenu des fragments d'une figurine dans laquelle des particules de matière organique se sont trouvées incluses au moment où elle a été façonnée. Ces fragments furent envoyés au laboratoire de datation par le radiocarbone de la société Isotopes, Inc. à Weswood, New Jersey, en septembre 1968.

On en tira un résultat stupéfiant: la matière organique datait de 3 590 ans plus ou moins 100 ans ! Cela signifie que l'objet a été fait vers 1 600 ans avant J.-C.

Il est intéressant de noter que l'âge estimé par la datation tombe dans cette étrange période durant laquelle tant de choses se produisirent. De grandes catastrophes naturelles frappèrent la Méditerranée, l'île volcanique de Santorin explosa, la Crète et l'Egypte déclinèrent; dans l'Inde, la civilisation de la vallée de l'Indus s'effondra brusquement.

La petite histoire Up Page
La grange du colonel Muzquiz
Le Pr Hapgood était présent lors d'une fouille dans la grange du colonel Muzquiz. Auparavant, quelques fouilles dans cette grange avaient mis au jour des poteries tarascanes, et "un énorme crâne (certainement celui d'un mammouth) trouvé à une profondeur considérable, associé à une grande pierre plate".

Le colonel avait souvenir que la fouille précédente avait trouvé des traces d'un souterrain creusé dans la colline. L'escalier était bourré de matériaux volcaniques tassés, et malheureusement ni le temps ni les moyens ne permirent de pousser plus loin son excavation.

La petite histoire Up Page
Les figurines de San Miguel Allende
Le Pr Hapgood apprit qu'un certain Mr Ferro à San Miguel Allende trouvait de nombreuses figurines (dans la pyramide du même nom) et en avait vendu plus de 1500 à des touristes à très bon prix.

Sur ses étagères, se trouvaient plus d'une douzaine d'objets similaires à ceux de Julsrud, y compris une partie de masque, une femme debout sur un lézard, un géant avec un reptile, une femme à queue de poisson et quatre groupes.

Le Pr Hapgood estima que les trouvailles archéologiques dans la pyramide de San Miguel Allende tendraient à donner créance (à accréditer) à la validité des objets d'Acambaro.

La petite histoire Up Page
Sites similaires
Six crânes humains furent trouvés dans les environs. Ceux-ci semblent présenter de fortes différences de dolichocéphalisme (plus long que large) et de brachycéphalisme (plus large que long), mais c'est ce à quoi il faut s'attendre chez les populations amérindiennes (tradition d'une attelle posée dès le plus jeune âge sur le crâne des nouveaux-nés, certainement une histoire de mimétisme antique).

On doit également remarquer que les figures de céramique ne sont pas limiées au Mexique central. Horst Nachtigal montre, dans son ouvrage Les Cultures mégalithiques américaines (Dietrich Reimer Verlag, Berlin 1958, fig. 135) une sorte de lézard en céramique, provenant de La Plata, qui rappelle certaines créatures fantastiques de la collection d'Acambaro.

Analyse systématique des figurines Up Page
Animaux terrestres


























Analyse systématique des figurines Up Page
Animaux aquatiques




Analyse systématique des figurines Up Page
Animaux volants



Les références Up Page
Réseau Pepe
Le Livre de l'Inexplicable Jacques Bergier - J'ai lu 1972
Marcogee

Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.

Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Analyse systématique des figurines Up Page
Humains









Analyse systématique des figurines Up Page
Domestication









Analyse systématique des figurines Up Page
Zoophilie



Analyse systématique des figurines Up Page
Attitudes anthropomorphiques
Posture verticale (humaine non animale)









Analyse systématique des figurines Up Page
Animal bipède (aquatique ou terrestre ?)