La bougie antique de Californie (USA)
Histoire de sa découverte
Description extérieure
Description intérieure
Un appareil électrique
Esquisse de Willis
Les références
Similitude avec une bougie moderne
by Pepe ©
 
Accueil Arborescence Page précédente


La petite histoire Up Page
Histoire de sa découverte
En ramassant des géodes (minéraux) ce 13 février 1961, Mike Mikesell, Wallace A. Lane et Virginia Maxey, à 8 ou 9 kilomètres au nord-est d'Olancha en Californie font une extraordinaire découverte.

Tous trois propriétaires du LM & V Rockhounds Gem and Gift Shop à Olancha (une boutique de pierres semi-précieuses et de cadeaux), ils ramenèrent d'une montagne de 1300 m qui se dresse à environ 110 m au-dessus du lit desséché du Owens Lake, un sac de cailloux.

Comprendre simplement Up Page
Description extérieure
L'une des pierres ramassées fut d'abord prise pour une géode, bien qu'elle présentait des incrustations de coquillages ou de fragments de coquillages fossiles. Les géologues pensent qu'il y a environ 1 000 ans, le niveau du lac arrivait jusqu'à l'endroit où l'échantillon a été ramassé.

Domaines de présence Up Page
Description intérieure
Le lendemain, de retour dans leur boutique, Mike Mikesell coupa la "géode" en deux avec une scie diamantée de 25cm de diamètre. La pierre fut difficile à couper et l'on constata ensuite qu'elle avait complètement usé la lame de scie diamantée neuve.

La croûte extérieure est formée d'argile durcie avec des inclusions de cailloux et de coquillages fossiles. Dans la croûte se trouvaient _dit-on_ deux objets prétendus non magnétiques qui ressemblent à un clou et à une rondelle.

Quatre matières différentes, distinctes et concentriques, forment l'intérieur de la "géode":
_ une tige de 2 millimètres de diamètre de métal brillant au centre, (aucune ternissure, même après cinq ans);
_ une matière très dure, céramique ou porcelaine, qui l'entoure sur 18mm;
_ une matière cuivreuse (prise par erreur pour du bois pétrifié), plutôt molle et friable, englobe ces deux premiers et se terminant par un contour hexagonal de 28mm (clef plate de 28 ?), partiellement rongée par la corrosion;
_ une couche ou enveloppe finale, composé de boue et de coquillages.



Son interprétation dans l'avenir Up Page
Un appareil électrique
Lorsqu'on examine cet objet, la première idée qui vient à l'esprit, avec la juxtaposition d'une céramique de forme régulière, d'une tige métallique, et d'un reste de cuivre, est qu'il s'agit d'une sorte d'appareil électrique.

Si l'on regarde les radiographies, on constate que la tige traverse tous les composants et semble avoir été corrodée à l'extrémité. Cependant, la tige se termine, sans erreur possible, par ce qui semble être un ressort ou une spirale de métal. Il y a trois segments de l'objet sur la tige, et le segment central en céramique avec un peu de cuivre rongé est celui qui est visible, et qui a été coupé en deux.



Tentative de présentation Up Page
Esquisse de Willis
C'est en s'efforçant d'esquisser une figure d'après les radiographies de l'objet de Coso et en observant l'objet enrobé dans une masse pierreuse, que Paul J. Willis s'exclama:
"Dites donc, vous savez ce qui possède une partie hexagonale comme cela ? ... Une bougie d'allumage !"

Dès lors, toutes les pièces semblaient s'assembler. L'objet coupé en deux montre une partie hexagonale, un isolant de porcelaine ou de céramique avec une tige centrale métallique, les principaux composants de toute bougie d'allumage.



Les références Up Page
Réseau Pepe
Le Livre de l'Inexplicable Jacques Bergier - J'ai lu 1972

Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.

Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore Up Page
Similitude avec une bougie moderne
Une bougie ordinaire présentent tous les composants similaires à ceux de Coso, avec cependant quelques différences. L'anneau de cuivre autour des deux moitiés qu'on voit dans l'objet semble correspondre à un joint d'étanchéité en cuivre dans la partie supérieure du culot d'acier de n'importe quelle bougie. La zone hexagonale creusée dans la masse est probablement faite de la rouille qui reste de ce culot d'acier. La partie inférieure de l'objet semble avoir été rongée par la corrosion et on ne peut pas en déduire grand chose.

La partie supérieure de l'objet semble se terminer en un ressort en spirale, cependant il y a quelque possibilité que ce qu'on voit dans la radiographie soit en réalité les restes d'une pièce métallique filetée qui se serait corrodée. La pièce métallique plus importante en haut de l'objet de Coso ne semble correspondre à aucune partie de la bougie banale que nous utilisons actuellement. La figure n°1 est une tentative de faire ressortir les ressemblances entre l'objet de Coso et une bougie moderne d'allumage.

Cette gangue (substance) qui l'enrobe, qualifiée improprement "d'argile durcie", et qui semble avoir récolté à sa surface une collection variée de cailloux, le "clou" et la "rondelle", n'est peut être pas un dépôt sédimentaire. Dans le cas contraire, le nodule en question pourrait avoir 500 000 ans !

D'après une nouvelle déclaration faite par Mrs Maxey, la tige centrale ne serait pas magnétique (donc pas métallique), ce qui reste à confirmer.