Amas Cygnus
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
Près de Cygnus X-3, une intense source rayons X, le satellite Einstein détecta, en 1978, quatre taches correspondant aux étoiles massives de l'amas Cygnus OB2. C'était la première fois que l'on  prenait conscience que les étoiles massives émettait elles aussi des rayons X. Mais personne ne connaissait le mécanisme de cette émission.

Comprendre simplement  Up Page
Supercouronne ou vent stellaire ?
La première idée à ce sujet a été émise par Joseph P. Cassinelli, à l'époque à l'observatoire Washburn dans le Wisconsin, et Gordon L. Olson, alors à l'université libre de Bruxelles. Pour eux, ces étoiles possédaient une "supercouronne", sorte de grande soeur de la couronne du Soleil, une atmosphère très ténue mais très chaude qui l'entoure. En somme, les étoiles massives n'étaient que de gros soleils. Les calculs théoriques de J. Cassinelli, de Gordon Olson et de leurs collègues prévoyaient une émission X relativement faible et très atténuée. Mais de nombreuses observations montraient le phénomène inverse.
A suivi l'hypothèse, plus prometteuse, du vent stellaire, imaginée en 1980 par Leon Lucy et Richard L. White, alors à la Columbia University de New York, puis par Stanley P. Owocki, de l'université du Delaware, et ses collègues en 1988. Tout comme le vent solaire est variable en densité et vitesse de particules, le vent des étoiles massives est loin d'être homogène et stationnaire. Mais, pour ces astres, ces petites différences provoquent des effets dramatiques: les éjections plus ou moins rapides se heurtent en de gigantesques collisions. Le gaz est alors chauffé jusqu'à quelques millions de degrés et, en refroidissant, émet des rayons X.

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Recherche mai 2005 n386
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les "trois pôles d'intérêts", en psychologie)_ c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir