Le roi Arthur
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Du chef de guerre au roi
Le premier auteur à évoquer Arthur est l'historien Nennius, dans son "Histoire des Bretons", rédigée e, 826, mais inspirée par un récit remontant à une époque bien antérieure. Nennius parle d'Arthur comme d'un "dux belorum", c'est-à-dire un chef de guerre indépendant, désigné par des rois qui doivent s'unir mais refusent que l'un d'eux prenne le commandement.
La nécessité d'un telle union s'explique par une imprudence, celle du roi celte Guthrigen qui, en 449, demande aux Saxons de venir combattre avec lui d'autres envahisseurs barbares: les Saxons acceptent, puis se retournent contre Guthrigen. Alors les Celtes, pour ne pas être anéantis, s'unissent derrière Arthur. Plusieurs batailles sont livrées à partir de 456, jusqu'à la grande victoire de Badon Hill, située en 518 par un texte de la fin du Xe siècle, les "Annales galloises" (995). Ces mêmes annales placent la mort d'Arthur à Camlann en 529: il aurait donc eu plus de quatre-vingt-dix ans.
Geoffroi de Monmouth, auteur d'une "Histoire des rois de la Grande Bretagne", écrite en 1136, développe enfin réellement les exploits d'Arthur. Il en fait un roi, introduit dans son récit le personnage fabuleux de Merlin et met en place tous les éléments qui inspireront les poètes. Longtemps, les auteurs anglais considèrent son "Histoire" comme un ouvrage de référence: au XIVe siècle encore, Ranuph Higden ne comprend pas comment les historiens continentaux peuvent tout ignorer du raid d'Arthur jusqu'à Rome !

Comprendre simplement  Up Page
Une possibilité historique
De nombreux historiens ont cherché à situer Camelot, la capitale d'Arthur, dont le nom vient probablement de Camulos, dieu celtique de la Guerre. C'est certainement dans le Devonshire qu'il faut situer la ville qui inspira la légende. Les archéologues ont retrouvé la Cadbury les vestiges de puissantes fortifications circulaires, restes de la plus importante place forte connue datant de cette époque. Si un roi luttait effectivement en ce temps-là contre l'envahisseur, il est logique que Cadbury ait été sa capitale.
Arthur a-t-il existé ? Il est certain qu'à la fin du Ve siècle et au début du VIe siècle les invasions saxonnes ont été en effet, pour un temps, freinées et repoussées. Un tel résultat, pour être obtenu, a forcément nécessité l'alliance de nombreux et querelleurs rois celtes. Cette alliance, pour durer, devait avoir un chef, selon toute vraisemblance étranger aux différents partis. Compte tenu de ses succès militaires, ce chef était sans doute un ancien officier romain, un homme rompu à la stratégie et à l'art de la guerre.

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Grandes énigmes France loisirs
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir