ALLEMAGNE

Accueil Chroniques  Nouveautés

LIEUX SACRES

 

Observations

 

 

 

 

Sankt Michaelis (l’an 1648)

Chrétienté

(Hambourg)

Basilique Saint-Michel brûlée (1750), reconstruite (1762), la tour (1782).

 

Choral à la trompette depuis la tour (deux fois par jour, les jours ouvrables).

 

 

Cromlech de Boitin (1 000 av. J.-C.)

Site préhistorique

(Mecklembourg-Poméranie occidental)

Cromlech dit "Steintanz" (danse de pierres), constitué de 30 pierres de 1,80m.

 

Quatre cercles dispersés au milieu d’une forêt de hêtres.

 

 

Abbaye cistersienne (l’an 1273 à 1334)

Chrétienté

(près de Chorin)

Dégradation (1539-1540), restauration (1831).

 

 

 

 

Eglise Kaiser-Wilhelm-Gedächtniskirche (l’an 1895)

Chrétienté

(Berlin)

Bombardée (1943), reconstruite (1961-1963).

 

 

 

 

Eglise du château de Wittenberg (l’an 1489)

Chrétienté

 

Restauration (1883-1892)

 

 

 

 

Mont du Brocken

Lieu magique et mystique

(massif du Harz)

A 1 141 m d’altitude, sommet noyé dans les nuages et brouillard 300 jours/an.

 

 

 

 

Sanctuaire solaire de Goseck (4 800 av. J.-C.)

Site préhistorique

(au sud de la Saxe-Anhalt)

75m de diamètre (reconstitution le 21 décembre 2005, jour du solstice).

 

 

 

 

Nikolaikirche (l’an 1165)

Chrétienté

(ou église Saint-Nicolas de Leipzig)

Chapelle sud (1467), église-halle à 3 nefs (1513-1526), tour médiane couverte

 

d'un bulbe baroque (1730-1731), décorations intérieures (1784-1797)

 

 

Frauenkirche (l’an 1726 à 1734)

Chrétienté

(Dresde)

 

 

 

 

 

Saint-Sépulcre de Görlitz (vers 1465 ?)

Chrétienté

(ou Das Heilige Grab)

Copie réduite de la chapelle de Jérusalem.

 

 

 

 

Cathédrale Ste-Marie et église St-Sévère (XIIe)

Chrétienté

(ou cathédrale Sankt Marien d’Erfurt)

Presbytère & crypte (1370), nef principale gothique (1455).

 

 

 

 

Formations rocheuses des Externsteine

Religion germanique & chrétienté

(forêt de Teutoburg)

Appelée aussi "Osninghain", le bosquet  des dieux.

 

Un trou circulaire (observatoire) au soleil levant, le 21 juin.

 

 

Kevelaer (l’an 1642)

Chrétienté

 

Simple maisonnette de brique, puis grande basilique Ste-Marie (1858-1864).

 

 

 

 

Temple de Sri Kamadchi Ampal

Hindouisme

(Hamm-Uentrop)

Fête annuelle en mai/juin des Tamouls sri-lankais de leur déesse Sri Kamadchi

 

Ampal.

 

 

 

 

 

 

 

 

ALLEMAGNE

Accueil Chroniques  Nouveautés

LIEUX SACRES

 

Observations

 

 

 

 

Cathédrale (805 ?) et église St-Lambert (1375-1450)

Chrétienté

(au bord de la rivière de l’Aa, Münster)

Reconstruction (1946-1956),

 

 

 

 

Cathédrale Marie-Reine-de-la-Paix  (1963-1968)

Chrétienté

(colline du Hardenberg, Neviges)

Art béton & brutalisme

 

 

 

 

Cathédrale de Cologne (l’an 1248)

Chrétienté

 

Achèvement (1880).

 

 

 

 

Saint-Géréon

Chrétienté

(ou Sankt Gereon de Cologne)

Agrandissement de la longue nef (1060-1062), transformation (1219-1227).

 

 

 

 

Cathédrale d’Aix-la-chapelle

Chrétienté

(carrefour entre Allemagne, Belgique et Pays-Bas)

Octogonal central (VIIIe), pèlerinage (Aachener Heiligstumfahrt) depuis 1349.

 

 

 

 

Chapelle de Frère-Klaus

Chrétienté

(Mechernich-Wachendorf, Eifel)

 

 

 

 

 

Cathédrale de Limbourg (l’an 910)

Chrétienté

(île sur la Lahn)

Au dos du billet de mille Marks (monnaie fédérale allemande)

 

Basilique à piliers (910), collégiale et église paroissiale (1190).

 

 

 

 

 

 

Sankt Hildegard et Sankt Johann

Chrétienté

(Eibingen)

Sainte-Hildegarde de Bingen et Saint-Jean

 

 

 

 

Cathédrale et église Notre-Dame

Chrétienté

(Trèves)

Agrandissement à l’ouest (1016-1047), église (1235-1260)

 

 

 

 

Eglise dans le roc (l’an 1482-1484)

Chrétienté

(Idar-Oberstein, sur la Nahe et l’Idar)

 

 

 

 

 

Cathédrale de Mayence (l’an 975)

Chrétienté

(plaine du Rhin)

Incendie (1009), consécration (1036), incendie (avant 1081), consécration

 

(1239), cloître à deux étages (1400-1410).

 

 

Cathédrale de Worms (l’an 1130-1180)

Chrétienté

 

Destruction (1689), rénovation et reconstruction (1886-1935), de nouveau

 

fortement endommagée et rebâtie.

 

 

 

 

 

 

Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption-et-Saint-

Chrétienté

Etienne de Spire (l’an 1030 à 1061)

133m de long pour 30m de haut. Transformation (1106).

 

Souvent en proie aux flammes et toujours reconstruite.

 

 

 

 

 

 

 

 

ALLEMAGNE

Accueil Chroniques  Nouveautés

LIEUX SACRES

 

Observations

 

 

 

 

Mont sacré (5 000 à 4 400 av. J.-C.)

Antiquité classique, religion germanique & chrétienté

(près de Heidelberg, rive du Neckar)

Le "Götterberg" (mont des dieux), abbaye St-Michel (870), abbaye St-Etienne

 

(1090).

 

 

 

 

 

 

Monastère cistercien (l’an 1136)

Chrétienté

(Eberbach)

Basilique allongée (1145-1200), guerres (1525), guerre de Trente Ans (1631),

 

sécularisation (jusqu’en 1803), asile de fous (1803-1849), prison (1849-1912).

 

 

 

 

 

 

"Blautopf

Lieu magique et mystique

(Blaubeuren, Jura)

Source karstique (source qui alimente le Blau, qui rejoint le Danube à Ulm).

 

 

 

 

 

 

 

 

Cathédrale de Fribourg-en-Brisgau (l’an 1200)

Chrétienté

 

Tour gothique de 116m de haut. Chœur (1510).

 

 

 

 

Cathédrale d’Ulm (l’an 1392-1419)

Chrétienté

 

Arrêt des travaux (1543), reprise et achèvement des travaux (1905).

 

 

 

 

Source du Danube

Lieu magique & mystique

(Donaueschingen)

 

 

 

 

 

Tilleul d’Edigna

Chrétienté

(arbre sacré de Puch, près de Munich)

 

 

 

 

 

Frauenkirche de Munich (l’an 1494)

Chrétienté

 

Ou  Metropolitankirche zu Unserer Lieben Frau (église métropolitaine de Notre-

 

Dame.

 

 

 

 

 

 

Abbaye d’Andechs (Xe siècle)

Chrétienté

(Augsbourg, Haute-Bavière)

Pèlerinage (1128), abbaye pour pèlerins (1392), auberge (1438).

 

 

 

 

Wieskirche à Steingaden (l’an 1730)

Chrétienté

 

Reconstruction (1745), consécration (1754)

 

 

 

 

Abbaye de Benediktbeuern (l’an 739)

Chrétienté

(sud de Munich)

Destruction (Xe), apogée (XVIIe), pèlerinage (1751-1753), sécularisation (1803).

 

 

 

 

Altötting

Chrétienté

 

Destruction (IXe), reconstruction (1228), collégiale (1877).